Guide détaillé : réduire le danger d'une attaque de virus sur votre hébergement web mutualisé

Guide détaillé : réduire le danger d’une attaque de virus sur votre hébergement web mutualisé

Pour une entreprise qui choisit un hébergement mutualisé pour son site web, l’une des plus grandes préoccupations est de trouver une solution vraiment efficace afin d’éviter les éventuelles attaques de virus. C’est un problème qui peut survenir à n’importe quel moment, et qui peut compromettre ainsi toute votre activité. Heureusement, il existe des astuces que vous pouvez utiliser pour réduire les risques et mieux protéger votre site des attaques de virus. Si vous voulez en apprendre un peu plus sur le sujet, alors n’hésitez pas à lire la suite.

C’est quoi un hébergement web ?

L’hébergement est un service auquel nous avons recours au moment de la création d’un site internet. Que ce site soit celui d’une entreprise, un site de e-commerce, ou encore un blog, il a besoin d’un hébergeur pour exister sur le web. On peut donc dire que l’hébergeur est un prestataire de services dont le rôle est de vous proposer diverses solutions de stockage pour votre serveur, afin qu’il soit constamment connecté à internet. C’est grâce à lui que vous pourrez avoir un nom de domaine auquel les internautes pourront accéder n’importe où dans le monde.

A propos de l’hébergement mutualisé

En réalité, toute entreprise ou tout particulier qui souhaite créer un site internet, pour une raison ou une autre aura forcément besoin d’une solution pour son hébergement web. Ceci est indispensable pour rendre le site visible sur internet. Grâce à cet hébergement, vous aurez une place sur un serveur relié à internet, et c’est sur ce serveur que vous pourrez stocker vos différents fichiers, afin que tous ceux qui utilisent internet puissent y accéder. 

Ce service vous pourrez l’obtenir auprès d’un hébergeur web. En plus de l’hébergement de votre site, ces hébergeurs offrent plusieurs autres services dont vous pourrez profiter pour améliorer la qualité de votre site et sa sécurité. Vous trouverez un aperçu de ces services sur ce site, ainsi qu’une liste complète des meilleurs hébergeurs français que vous pourrez choisir pour votre site web. Ils vous offriront la possibilité de choisir entre plusieurs types d’hébergement en fonction de vos besoins spécifiques.

A ce propos, il faut savoir qu’il existe en réalité quatre types d’hébergement web. Vous aurez ainsi le choix entre :

  • L’hébergement dédié
  • L’hébergement VPS (Serveur Privé Virtuel)
  • L’hébergement mutualisé
  • L’hébergement sur le cloud.

Ici nous allons surtout nous intéresser à l’hébergement mutualisé, car c’est celui que choisissent généralement les entreprises. C’est un mode d’hébergement web qui implique que plusieurs sites appartenant à différents professionnels doivent partager le même serveur. Il s’agit en quelques sortes d’un contrat de colocation, qui vous permet de louer la machine et d’utiliser ses ressources au même moment que d’autres personnes. C’est l’hébergement qui convient le mieux pour les petits projets ne consommant pas beaucoup de ressources. Alors si vous avez un site corporatif ou encore un blog, vous pouvez opter pour cet hébergement.

Il offre plusieurs avantages parmi lesquels on retrouve son coût assez réduit. Il vous évite en effet d’avoir à effectuer trop de dépenses pour le lancement de votre projet car il est bien moins cher que les autres types d’hébergement. Toutefois, il faut noter qu’il présente quelques insuffisances dont la principale concerne la sécurité des données. En effet, si vous avez des données sensibles dont la sécurisation est une priorité absolue pour vous, ce type d’hébergement ne conviendra pas forcément, car le niveau de risque peut parfois être assez élevé. Vous pourrez néanmoins trouver des solutions pour remédier à cette situation et garantir la sécurité de vos données.

Comment réduire le risque d’attaques de virus sur un hébergement mutualisé ?

Que vous soyez un éditeur de site, une agence SEO ou une entreprise, pour réduire le risque d’une attaque de virus sur votre hébergement web mutualisé, la première chose à faire est de bien choisir votre hébergeur. Il faut savoir en effet qu’il existe un nombre impressionnants d’hébergeurs web, et que chacun d’eux offre des solutions spécifiques pour répondre à vos besoins. 

Certains par exemple offrent plusieurs options pour la sécurisation de vos données, afin de les protéger même en cas d’attaque de virus. D’autres encore sont tout simplement plus performants en matière de sécurité. C’est pour cette raison que vous devez vous renseigner sur un hébergeur avant de le choisir. Il est primordial d’opter pour une solution de stockage auprès d’un professionnel fiable et capable de protéger vos données.

Ensuite, pour avoir la garantie que vos données soient vraiment protégées, vous pouvez opter pour un hébergement qui vous offre la possibilité de gérer personnellement les mesures fondamentales liées à la sécurité de votre site. A ce niveau, il est possible d’avoir recours à des solutions comme :

  • L’utilisation d’une technologie de géo-redondance
  • L’installation d’un réseau de diffusion de contenu
  • La sauvegarde automatique des données, etc.

Tout ceci représente une solution efficace pour la protection de vos données et contre les éventuelles attaques sur le web.

Les 7 meilleurs moyens de protéger son serveur mutualisé

1. Choisissez un hébergeur sûr

Visez toujours le fournisseur d’hébergement le plus sûr possible. C’est important, car cela vous permet, dès le début, d’offrir aux utilisateurs la tranquillité d’esprit qu’ils peuvent vous faire confiance. Choisir un hébergeur sûr et fiable signifie que vous prenez les mesures nécessaires pour protéger les informations de vos visiteurs.

Le choix du bon hébergeur vous permettra également d’économiser du temps, de l’argent et des ressources. Pour ce faire, il vous fournira des serveurs sécurisés et à haute disponibilité. Dans le cas contraire, cela pourrait s’avérer coûteux. Vous pourriez être tenté de penser que “ce ne sont que des sites d’hébergement web“, mais ce n’est pas le cas.

Tous les hébergeurs ne sont pas les mêmes et le fait que l’un d’entre eux soit plus populaire qu’un autre ne signifie pas qu’il est meilleur ou plus sûr.

Et même si des éléments tels que les évaluations, les critiques et la conception des sites web ne sont pas toujours des indications claires qu’un hébergeur est le plus sûr ou le meilleur, ils peuvent certainement vous donner une idée de ce que vous pouvez attendre d’un hébergeur potentiel.

L’idée est donc de savoir ce que vous attendez d’un hébergeur et de faire des recherches pour trouver celui qui peut vous le fournir tout en offrant une sécurité maximale.

2. Utilisez des mots de passe plus forts

Les anniversaires et les noms sont les pires choix en matière de mots de passe. L’utilisation d’informations personnelles rend votre compte plus vulnérable aux cybercriminels. Ce sont les premières choses qu’ils vont essayer. Donc, au lieu de noms et de dates sentimentales, utilisez une combinaison de lettres, de chiffres et de caractères spéciaux aléatoires lorsque vous créez vos mots de passe. Plus un mot de passe est étrange et long, plus il est fort, ce qui signifie qu’il est plus difficile à déchiffrer.

Il est plus difficile de cracker JOjjpfde_w870*& qu’il ne l’est de cracker Admin123 ou clement1984. Pensez-y, avant de vous décider pour un mot de passe.

3. Utiliser l’authentification à deux facteurs

Étant donné que les cybercriminels font de plus en plus d’efforts pour mener leurs attaques et déchiffrer vos mots de passe, vous devez renforcer les mesures mises en œuvre pour lutter. L’authentification à deux facteurs est l’une de ces mesures simples, mais très importantes. Comme le terme le suggère, il s’agit d’un processus en deux parties qui est utilisé pour vérifier la véracité de l’identité de l’utilisateur. Supposons que quelqu’un devine que votre mot de passe est le 08 août 2019 et essaie de se connecter à votre compte, il y accède et fait à peu près tout ce qu’il veut avec vos données, le serveur mutualisé et tout ce qui s’y trouve.

Avec l’authentification à deux facteurs, le pirate tentant d’accéder à votre compte se verra demander de fournir des informations supplémentaires allant des questions secrètes à des codes envoyés à votre adresse électronique ou à votre téléphone. Mais peu importe la méthode de vérification utilisée, car vous aurez l’assurance que votre compte est protégé contre les personnes peu scrupuleuses.

4. Restez à l’écart des sources peu fiables

Vous ne pouvez pas naviguer sur internet en cliquant sur chaque lien que vous trouvez ou en téléchargeant des informations provenant de n’importe quelle source. Que vous installiez un plugin, que vous créiez un thème pour un site web ou que vous téléchargiez un logiciel, vérifiez que la source d’où vous obtenez l’information est fiable.

Les sources tierces peuvent sembler être une option plus rapide et plus facile lorsque vous avez un besoin urgent d’informations, mais elles peuvent finir par causer plus de problèmes de sécurité que vous ne l’aviez prévu, car ces sites comportent des codes malveillants conçus pour intercepter et voler vos informations sensibles.

Le codage n’est pas un point fort pour certaines sources tierces, ce qui signifie qu’elles ne perdront pas de temps à réduire la sécurité de votre compte une fois qu’elles seront intégrées. Il sera donc judicieux d’éviter autant que possible les sources peu fiables.

Évitez donc les thèmes gratuits, les plugins utilisés par une minorité de personne ou encore les sites proposant d’offrir un thème payant gratuitement en échange d’un email.

5. Sauvegarder souvent les données

Aucune mesure ou caractéristique de sécurité n’est sûre à 100 %, il y a donc toujours un risque de violation de votre compte. Des sauvegardes régulières vous permettent, en cas d’attaque, de récupérer vos données, car elles n’auraient pas été complètement détruites.

Il y a cependant des choses à faire et à ne pas faire dans le processus de sauvegarde. Familiarisez-vous avec eux avant de commencer. Pour en savoir plus sur la sauvegarde dans le nuage, cliquez ici.

6. Mettez régulièrement à jour vos logiciels, CMS, thèmes, extensions

Les développeurs de logiciels corrigent les failles de sécurité en effectuant des mises à jour. Il est donc crucial que vous mettiez régulièrement à jour vos logiciels afin de vous assurer la meilleure défense possible contre les cyber-attaques. Si vous ne mettez pas à jour votre logiciel lorsqu’il est disponible, vous mettez votre compte en danger, car l’ancienne version que vous utiliserez n’est pas suffisamment équipée pour faire face aux menaces de sécurité potentielles que la nouvelle est conçue pour gérer.

7. Utilisez un anti-virus sur votre hébergement

Pour finir, vous pouvez aussi opter pour l’utilisation d’un logiciel anti-virus dédié aux hébergements web mutualisés. Certains hébergeurs intègrent directement cette solution à leurs offres pour garantir la protection de vos pages web et de votre site au complet. Mais si ce n’est pas le cas de votre hébergeur, vous pouvez vous renseigner afin de trouver un moyen d’offrir cette protection à votre site.

Il existe plusieurs logiciels capables d’assumer cette tâche efficacement. Leur rôle consiste à scanner régulièrement le contenu de votre site, à la recherche d’éventuels programmes malveillants. Tous les dangers qui peuvent menacer votre site comme les troyan, les virus ou les malware sont détectés et mis de côté. Ils sont rendu inoffensifs et ne peuvent donc plus nuire à vos données. Vous pourrez même dans certains cas découvrir l’origine du fichier infecté et prendre ainsi les mesures qui s’imposent pour empêcher une autre contamination.

Comme vous pouvez le voir, utiliser un hébergement mutualisé ne signifie pas forcément que vous devez vous en faire à chaque instant pour la sécurité de vos données. Il suffit de trouver la solution la plus adaptée parmi celles énumérées plus haut, et vous pourrez assurer la protection de votre site de manière efficace et durable.

Guide détaillé : réduire le danger d’une attaque de virus sur votre hébergement web mutualisé
4.8/5 sur 5 votes

Laisser un commentaire