Migration SEO en 10 Minutes - Migration SEO Automatique

Swan Tools : faire sa migration SEO en 10 minutes

Comment gagner du temps lors d’une migration de site SEO ? En utilisant Swan Tools. Un logiciel Saas vraiment bien pensé. Patrick, le créateur, nous en parle dans cet article.

Une migration de site est connue pour être une action SEO qui peut prendre beaucoup de temps si elle est mal maitrisée car elle nécessitera beaucoup de maintenance, ou encore un temps d’appropriation du contexte du site à migrer très chronophage. En effet réussir à connaitre tous les contenus d’un site Internet peut relever d’un véritable travail de fourmis en fonction de la quantité de pages.

La collecte de données préalable à toute bonne migration

Quelle que soit la méthode de migration choisi il est important de faire une collecte exhaustive de l’ensemble des urls en amont de la migration.

Pour faire cette collecte nous vous vous recommandons d’utiliser des outils de google comme la google search console et google analytics ; des outils de crawl comme screaming frog spider, et des outils d’analyse de backlink comme Majestic, ahrefs ou plus jeune mais français : Babbar. L’objectif de cette collecte d’urls est d’être sûr de bien tout pointer vers les nouvelles urls du site.

Quand faire les actions de migrations ?

Le timing joue là aussi un rôle stratégique car il faut jongler entre une saine anticipation qui permet de détecter les problèmes suffisament tôt (y compris sur le site d’origine), et une migration trop anticipée alors que les contenus du site en preprod ne sont pas encore disponibles.

Réaliser une migration trop tôt, c’est prendre le risque de ne pas avoir une vision exhaustive des contenus cibles qui réceptionneront les redirections depuis la version d’origine. En effet il est fort probable notamment sur un site E-commerce que la synchronisation des imports d’un flux produit ou la reprise de données de la section blog n’interviennent de manière fiable que tard dans le projet.

Faut il conserver l’ensemble des urls ?

C’est ici un sujet qui fait débat, c’est ce qu’on appelle le « content pruning ». Les deux visions qui s’opposent ici sont celles des partisans de la génération de page rank via la création d’Url et ceux qui pensent qu’une url ne recevant pas de visiteurs ne sert à rien. Sans prendre de partie, si vous souhaitez faire une purge, une migration nous semble le bon moment pour le faire.

Comment savoir quels contenus relier en priorité ?

La correspondance des contenus put s’avérer comme nous l’évoquions en introduction une tâche longue et chronophage pour votre migration. Afin de réduire le temps nécessaire, nous vous conseillons soit d’utiliser un outil français qui propose des migrations quasi automatisées, https://www.swan.tools/fr (Swan se base réellement sur les contenus du site, le « DOM » purgé des balises HTML afin d’être sur une réelle correspondance sémantique) ou à minima de réduire le périmètre des Urls à migrer en se focalisant principalement sur les urls qui sont vraiment stratégiques.
Dans cette checklist nous vous conseillons de garder :

  • Les urls qui reçoivent des backlinks
  • Les urls qui génèrent le plus de trafic
  • Les urls emblématiques de vos offres produits ou services

Bien sur nous ne le rappellerons jamais assez, l’idéal lors d’une migration qu’elle soit technique, éditoriale ou de nom de domaine, reste de garder les urls à l’identique pour limiter la mise en place de redirections qui, quoi qu’il arrive seront complexe à maintenir dans le temps.

Voilà la vidéo de démo de Swan Tools pour une migration SEO en 10 minutes

 

 

Swan Tools : faire sa migration SEO en 10 minutes
5/5 sur 1 vote

Laisser un commentaire