Audit de Santé d’un Compte Google Ads : 7 points à vérifier (et automatiser)

En tant que manager de campagne PPC, vous jonglez probablement avec plusieurs comptes Google Ads ou Microsoft Ads (Bing), que vous soyez du côté de l’agence ou du client. Alors, comment vous assurez-vous que vos comptes sont en bonne santé et fonctionnent comme prévu, même si vous ne pouvez pas vérifier les paramètres de chaque compte chaque jour (par exemple, vous êtes en congé de maladie, en vacances, occupé par la création d’un grand compte, un projet ou une réunion avec un client, etc.)

Mais avant toute chose… Que devez-vous chercher ?

1. Alerte sur chute d’impression

Avez-vous déjà eu cette conversation gênante avec votre client (ou votre patron) alors que vous essayez d’expliquer pourquoi vous n’avez pas remarqué que les campagnes avaient cessé de fonctionner ? J’ai eu cette conversation à plusieurs reprises au début de ma carrière et cela n’a jamais été aussi facile. Utilisez l’alerte de perte d’impression au niveau du compte ou de la campagne (ou, de préférence, des deux) pour éviter ce “bafouillage” gênant.

Il est très important de remarquer qu’une campagne a cessé de générer des impressions, mais il peut également être utile de découvrir une tendance à la baisse des impressions globales du compte. Ce type d’alerte peut être défini de différentes manières.

Vous pouvez simplement déclencher une alerte lorsque les impressions étaient nulles hier (attention toutefois à ne pas le faire si vous programmez les publicités de manière à ce qu’elles ne soient plus diffusées pendant les week-ends ou les vacances) ou, probablement de manière plus efficace.

Vous pouvez comparer les impressions d’un jour donné avec celles du même jour de la semaine précédente et le faire sous forme de test quotidien continu. Définissez ensuite comment et quand vous serez alerté – généralement par une baisse du nombre d’impressions ou un pourcentage de diminution des impressions.

2. Google Shopping : Baisse du nombre de produits prêts à être utilisés

Vous utilisez des campagnes Shopping ? Alors cette alerte est pour vous ! Comme les flux de produits dans les magasins sont souvent hébergés sur un site web ou envoyés via une API, il peut y avoir des erreurs invisibles dans le flux qui font que des produits sont désapprouvés ou retirés de vos campagnes.

Vous ne regardez probablement pas dans le magazin de votre client tous les jours et il se peut que vous ne voyiez pas que le flux est cassé ou que les produits sont désapprouvés. Nous vous suggérons d’utiliser les alertes du centre commercial qui envoient un e-mail lorsque des produits sont désapprouvés ou que le nombre de produits dans le flux d’achat diminue d’un certain nombre ou d’un certain pourcentage.

3. Augmentation soudaine des impressions pour des requêtes jamais vues auparavant

Il arrive que votre compte commence à déclencher des recherches de manière inattendue à la suite d’événements d’actualité ou de sujets tendance des médias sociaux. Souvent, ces requêtes peuvent être sans aucun rapport avec votre service ou votre produit ! Imaginez que vous vendiez de la bière Corona en ligne à l’époque de Covid, ou que vous fassiez de la publicité sur les barbecues Totti lorsque Francesco Totti a arrêté de jouer au football.

Le nombre d’impressions pour des termes “apparentés” explose et vous vous retrouvez à dépenser beaucoup d’argent dans un trafic qui a peu de chances de se convertir. Vous regretterez toujours de ne pas avoir atteint ce pic d’impressions plus tôt !

Vous pouvez éviter cela en définissant une alerte qui recherche les requêtes qui n’existent pas encore sous forme de mot-clé en direct, qui ont un volume d’impressions élevé et qui viennent de commencer à se déclencher sur votre compte. En prime, le workflow ci-dessous vous demande si vous souhaitez ajouter la requête comme nouveau mot-clé (à ce stade, vous pouvez modifier le type de correspondance, le groupe d’annonces de destination, ou même ajouter la requête, ou une partie de la requête, comme négatif dans le type de correspondance de votre choix !)

4. Annonces désapprouvées ou landing pages en 404

Les publicités non approuvées dans les campagnes sont notre principale frustration en matière de gestion. Cela peut être dû à un changement de politique ou à de nouvelles annonces qui ne répondent pas aux bons critères ou à une raison mystérieuse que vous n’avez pas encore abordée via une heure de téléphone avec assistance ! Quoi qu’il en soit, vous ne voulez pas que les publicités désapprouvées aient un impact sur les performances de votre campagne et vous ne voulez pas que votre client le voie avant vous.

Les alertes d’erreur 404 sur les publicités et les sitelinks sont moins fréquentes, mais peuvent également avoir un impact important sur le compte.

Chez Punchify Me, nous analysons automatiquement et quotidiennement chaque annonce en direct et chaque page d’accueil, et nous signalons toute annonce désapprouvée et toute erreur 404 que nous trouvons (sur les annonces et les liens). Ces informations sont intégrées dans le tableau de bord Insights dans le cadre des contrôles/bilans automatiques et sont disponibles gratuitement sur le plan standard (avec un tas d’autres contrôles de santé automatiques !). Chaque alerte peut être développée pour montrer les détails sous-jacents sur la nature exacte du problème et l’endroit où nous l’avons trouvé.

5. Performance du placement de vos campagnes Display

Lorsque vous utilisez des campagnes Display basées sur des mots clés ou d’autres méthodes de ciblage, vos annonces sont diffusées partout. Passer manuellement par tous ces sites web pour vérifier que les placements sont appropriés ou suffisamment performants prend beaucoup de temps, alors… nous l’automatisons !

Vous pouvez vérifier les placements d’affichage pour les URL contenant certains mots ou les domaines de second ou de premier niveau ou vérifier les placements par rapport à vos cibles (CPA / ROAS) et faire des choix d’action en fonction de ces vérifications. (Vous pouvez par exemple exclure certains sites web/domaines de second niveau en fonction de leur adéquation avec votre marque ou de leurs performances).

Si vous avez besoin d’aide pour concevoir un flux de travail qui vérifie et modifie les placements d’affichage de manière appropriée pour vos clients, n’hésitez pas à contacter l’un de nos spécialistes de l’automatisation ! Il y a beaucoup de choses que vous pourriez faire, voilà comment nous gérons cela :

6. Perte du taux d’impression sur les mots-clés principaux

Celui-ci est vraiment important ; vous ne voudrez jamais manquer des conversions potentielles sur vos mots-clés les plus performants ! Peut-être ces mots-clés ont-ils des enchères inférieures à celles de la première page, ou bien ces mots-clés perdent leur part d’impression en raison du budget. Cela peut se produire lorsque vous avez modifié les offres sur le compte (automatiquement ou manuellement), lorsqu’un nouveau concurrent fait une offre sur vos mots clés, fait monter l’offre sur le mot clé ou lorsque la campagne n’a plus de budget.

Nous avons créé une alerte qui vous permet de savoir si des mots-clés très performants (basés sur votre objectif de CPA ou de ROAS – cet exemple concerne le CPA) perdent leur part d’impression en raison d’offres ou de budgets trop faibles.

7. Mots-clés à Exclure bloquant la conversion

Vous pouvez également manquer des conversions parce qu’un mot-clé négatif a été ajouté à un moment donné sans vérifier complètement si les requêtes de recherche qui contiennent ce(s) mot(s) ont été converties dans le passé.

Conseil de pro : C’est l’une des premières choses que nous vérifions lors de l’audit d’un compte, car il est très courant de les trouver !

Si vous êtes un codeur, vous pouvez écrire un script pour reproduire cela, ou vous utiliser un logiciel d’automatisation pour vous faire savoir si l’une de ces requêtes de conversion bloquées existe. Vous pouvez même modifier ce flux de travail pour y inclure une feuille Google contenant une liste de requêtes que vous êtes heureux de garder comme bloquées (certaines structures de campagne ont en fait besoin que cela se produise), de sorte que vous ne soyez pas notifié des mêmes blocages mois après mois.

Vous pouvez maintenant commencer à vos clients (au lieu de penser à vos tâches quotidiennes)

Voici sept des bilans de santé réguliers pour les comptes publicitaires de Google et Microsoft que je considère comme essentiels. Bien sûr, la variété des processus que vous pouvez mettre en place est illimitée, alors pensez à ce que VOUS vérifiez dans les comptes et réfléchissez à la manière dont vous pouvez concevoir un flux de travail qui automatisera ces contrôles pour vous.

Ensuite, réfléchissez à ce que vous ferez de tout ce temps que vous aurez sur les bras :). Vous pouvez passer plus de temps avec les clients, être créatif dans vos stratégies ou travailler avec plus d’entreprises. Avec des automatismes de qualité qui vous permettent de récupérer du temps, vous avez le choix.

Dans les semaines à venir, nous vous proposerons des contrôles et des processus plus avancés pour vous aider à gérer vos comptes.

Audit de Santé d’un Compte Google Ads : 7 points à vérifier (et automatiser)
5/5 sur 1 vote

Laisser un commentaire