4 stratégies pour améliorer son taux de conversion

4 stratégies pour améliorer son taux de conversion

Chaque investissement réalisé dans le design ou l’acquisition de trafic doit avoir pour objectif la génération de revenu. Ce but n’est pas atteignable en manipulant les chiffres ou en mentant au consommateur. Pour convaincre ses lecteurs et prospects, un site internet doit être agréable, informatif et optimisé pour les moteurs de recherche. En d’autres termes, il faut trouver le bon compromis entre les stratégies qui propulsent dans le top 10 des résultats de recherches et les bons messages marketing qui amèneront son trafic à devenir client.

1- Donner à ses prospects ce qu’ils recherchent

Avant de pouvoir développer un site digne de convertir, il faut comprendre et explorer les besoins de sa cible et de ses persona marketing. Dans la grande majorité des cas, les futurs acheteurs ont besoin de savoir en quoi les produits leurs sont bénéfiques. Il est impensable d’essayer de vendre un produit en mentant ou en manipulant son audience et en promettant monts et merveilles. La méthode est simple : il faut absolument comprendre ce que ses prospects cherchent et ce dont ils ont besoin, ainsi, il sera possible de développer et d’ajuster une offre qui collent à leurs souhaits.

Les outils pour analyser et comprendre le besoin de sa cible

Voilà quelques outils qui permettent de comprendre sa cible soit en la questionnant, soit en analysant son comportement :

  • Faire un questionnaire avec SurveyMonkey, Google Form ou TypeForm
  • Analyser son audience sur Google Analytics (démographie, géolocalisation…)
  • Utiliser Woopra pour comprendre les profils utilisateurs et traiter la donnée en temps réel de manière « crosstool »
  • Utiliser les médias sociaux : en suivant ses clients et leurs commentaires, il est possible d’identifier ce qu’ils aiment ou n’aiment pas. Il faut également penser à surveiller les pages et les commentaires des clients de ses concurrents !

La conversion de son site a énormément à voir avec la psychologie utilisateur. Une fois compris les besoins de sa cible, il faut adapter son site avec de nouveaux éléments : contenu, image, design, message, prix… pour que tous les aspects du site correspondent à leurs attentes.

2- Développer du lien et personnaliser son message

Oui, un site internet est très dépendant du design qu’on lui donne (couleurs, images…), mais le plus important reste le contenu ! C’est en effet le contenu qui donnera un bonne ou une mauvaise impression à l’audience. Il ne faut pas rédiger de descriptions génériques pour ses produits. À la place, il faut réussir à personnaliser son contenu pour que le visiteur se sente unique et le sente uniquement créé pour lui/elle.

Quand quelqu’un passe du temps sur un site, il veut d’ores et déjà se voir porter les habits, visiter le lieu décrit, déguster la recette proposée ou encore en train de lire le livre. Il faut ainsi créer un site qui offre ces possibilités à son audience.

Voilà un exemple simple de tagline d’entreprise qui n’est pas personnalisé : « Y.com propose les plus grandes marques et offre un service client impeccable », la version personnalisée pourrait être : « Nous livrons les meilleures marques à votre porte ». La différence est notable. La deuxième version crée un sentiment de personnalisation, elle s’adresse directement aux consommateurs. Pas besoin de parler de sa marque si l’on explique correctement ce que son entreprise fait pour eux.

4 stratégies pour améliorer son taux de conversion

3- Inclure un blog

Qu’est-ce qui rend un site internet attractif pour l’utilisateur ? Un contenu pertinent et informatif. Qu’est-ce qui rend un site internet attractif pour les moteurs de recherches ? Un contenu pertinent et informatif. Le point est fait, la raison d’inclure un blog est donc légitimée par cette vision gagnant-gagnant.

Comment un blog peut-il convaincre et convertir son utilisateur ?

Premièrement, un blog va apporter des visites sur son site grâce aux stratégies SEO implémentées. Injecter les bons mots-clés dans son contenu permet à la cible de découvrir facilement ces articles sur les moteurs de recherche lors de requêtes en lien avec l’industrie. En arrivant sur le blog, les visiteurs verront des articles de bonne qualité, répondant à leurs besoins. Voilà tout l’intérêt du blog : rendre sa marque visible à chaque étape de recherche. C’est le principe même de l’Inbound Marketing.

Un blog montre également que la marque prend soin de ses clients, qu’elle s’intéresse à leurs problèmes et essayent de les résoudre, en donnant de bons conseils. La rédaction de contenu louant les services de l’entreprise est donc à bannir. Il faut se concentrer sur la résolution du problème de sa cible, le conseil et le partage d’expériences de personnes dans le même cas.

En effet, un blog offre la possibilité de raconter des histoires, et de connecter avec sa cible de manière plus profonde. Avec un blog, on peut même aller plus loin et donner la parole aux visiteurs pour qu’ils racontent leur propre expérience ! Malgré tout, il faut toujours donner des conseils utiles et pertinents pour garder son audience heureuse et la faire revenir.

4- Etre fier de ses produits et les offrir clairement à la vente

Certaines personnes ont peur de paraître trop agressives quand il s’agit de vendre leurs propres produits. Ceux-là ne sont pas nés pour être marketeux. En effet, un bon marketeur doit avoir confiance en ses produits et doit souligner leur intérêt, leur bénéfice et leur force pour convaincre l’acheteur potentiel que c’est le meilleur choix qu’ils ont. Enfin, il faut les convaincre d’acheter sans aucune hésitation.

Travailler ses call-to-action

Un site a besoin de call-to-action (messages d’appel à l’action) clairs, au risque de perdre le visiteur en ne lui indiquant pas à quoi sert le site. Il faut être précis sur l’action à mener après la lecture des articles de blog. Les étapes sont donc les suivantes :

  • Inviter les lecteurs à consulter la liste des produits
  • Convaincre le visiteur que son produit est le meilleur
  • Faire comprendre aux visiteurs qu’ils ont besoin du produit le plus vite possible

Les call-to-action ne doivent donc pas être génériques : les boutons du type « commander » ou « voir les produits » sont à bannir. Il faut aller plus loin dans la réflexion et dans la description de la promesse de votre produit à votre cible. Enfin, les call-to-action doivent capter l’attention de l’audience et rester dans sa mémoire. Les boutons génériques devront être remplacés par des appels à l’action du type : « Révélez votre vraie beauté » pour une entreprise de cosmétique ou « Votre argent. Vos choix. » pour un service d’épargne ou d’investissement financier.

Passer à l’action pour faire de son site une machine à convertir !

Les points mis en avant précédemment sont tous en lien avec le contenu. Il faut étudier les besoins de son audience pour construire une offre qu’ils aimeront et en laquelle ils auront confiance. Pour résumer, il faut donc :

  • Adopter le bon ton pour créer une connexion
  • Inclure un blog pour apporter de la valeur ajoutée
  • Trouver les bons call-to-action (messages d’appel à l’action) qui répondent aux attentes
  • Mettre en avant ses produits fièrement et de la bonne manière
  • Optimiser le site pour aider les prospects à le trouver (et éviter des erreurs SEO)

Même si toutes ces actions ont l’air de représenter un volume d’efforts important, il n’est pas si difficile de réaliser les bons changements pour booster sa conversion. Assez de théorie, à l’action !

4 stratégies pour améliorer son taux de conversion
5/5 sur 18 votes

Laisser un commentaire